• No products in the cart.
Proceed to Checkout

Catégorie : Diététique et nutrition

Les soupes brûle-graisses

Rétention d’eau, ballonnements, fatigue, stress… Pourquoi pas une soupe brûle-graisse ?

Faibles en calories mais fortes en goût, ces recettes miracle font le plein de vitamines ! Pour une ligne à la hauteur de votre forme, suivez la sélection de 15 soupes mange-graisse
Soupe détox ou bouillon light, tomates, chou, carottes et céleri prennent soin de votre organisme. Place aux légumes régime et saveur avec les poireaux, le fenouil, le brocoli ou les légumes verts… En version froide, les verrines remplacent les bols grâce à la soupe glacée de betterave ou la soupe brûle-graisse au radis.

Pour finir le repas en toute légèreté, les fruits jouent le jeu avec une soupe pomme et oignon, ou une soupe fruitée au ginseng.

Un tonus au top et un régime sans douleur ? Choisissez la soupe ! Les bouillons légers assurent le coup : 3 exemples :

 

Soupe minceur de tomates au cumin

INGRÉDIENTS : Nb de personnes : 6
1 kg de tomates, 1 oignon, 2 gousses d’ail,
1 cuillère à café de cumin,
2 cuillères à soupe de fromage blanc 0%,
Sel & poivre.

PRÉPARATION : 15 min, Cuisson : 20 min.
Pelez puis émincez l’ail l’oignon. Faites-les revenir 2 minutes dans une cuillère à soupe d’eau.
Lavez les tomates et coupez-les en morceaux. Versez-les dans une casserole avec 1 L d’eau.
Salez, poivrez, ajoutez le cumin et portez à ébullition, puis comptez 15 min de cuisson.
Ajoutez l’oignon et l’ail, mixez. Passez le mélange au chinois puis remettez-le sur feu doux quelques minutes après y avoir ajouté le fromage blanc.

Servez dans des bols ou des assiettes et savourez !

 

Soupe anti-graisse de carottes à l’aneth

INGRÉDIENTS : Nb de personnes : 4
600 g de carottes, 1 oignon, 1 gousse d’ail,
4 cubes de bouillon de poulet, 1/2 cuillère à thé de thym séché émietté,
1 cuillère à soupe d’aneth haché, 4 cuillères à soupe de yaourt nature 0%,
Sel & poivre.

PRÉPARATION : 10 min, Cuisson : 40 min.
Pelez et hachez l’ail et l’oignon, et faites-les revenir 5 minutes dans une casserole avec une cuillère à soupe d’eau.
Epluchez les carottes et coupez-les en cubes.
Délayez les cubes de bouillon dans 1 L d’eau chaude. Portez à ébullition, puis ajoutez les carottes et le thym. Laissez frémir sans couvrir pendant 40 min.
Mixez la soupe, puis salez et poivrez. Décorez d’une cuillère à soupe de yaourt.
Si vous la servez chaude, versez dans des bols et garnissez d’aneth. Si vous la servez froide, laissez-la refroidir à température ambiante puis au réfrigérateur et garnissez juste avant de servir !

Soupe mange-graisses

INGRÉDIENTS : Nb de personnes : 6
1 céleri branche, 6 gros oignons, 1/4 de potiron, 2 poivrons verts, 1 chou vert (de taille moyenne)
6 tomates pelées, 5 L d’eau, sel, poivre.
Optionnel : un bouillon cube !

PRÉPARATION : 15 min, Cuisson : 20 min.
Lavez tous les légumes, épluchez l’oignon et le potiron. Retirez quelques feuilles du chou.
Émincez tous les légumes puis rajoutez l’eau, un peu de sel et le bouillon cube pour un peu plus de goût.
Portez à ébullition et laissez cuire à feu moyen pendant 15 à 20 minutes.

Vous pouvez consommez cette soupe telle quelle ou vous pouvez la mixer si vous n’aimez pas les morceaux.

Ayez la fibre “FIBRES” !

Un apport suffisant en fibres alimentaires est justifié par les nombreuses études s’intéressant au fonctionnement, à la santé et aux troubles du système digestif (constipation, diarrhées, ballonnements, douleurs abdominales…).

Les fibres ont pour rôle de ralentir l’absorption des glucides par le tube Digestif et diminuent l’index glycémique des aliments.

Les sources de fibres sont :

– les légumes,
– les fruits,
– les céréales complètes (pain, pâtes, riz…),
– les légumes secs (lentilles, haricots secs, pois chiches…).

Une consommation de 25 à 30 grammes de fibres par jour est donc conseillée chez L’adulte.
Pour l’enfant, la recommandation est de : âge + 5 = quantité de fibres à consommer en g/j. (Exemple : Pour un enfant de 5 ans : 5 + 5 = 10 g de fibres par jour).

Les légumes et les fruits sont riches en fibres qui permettent de diminuer la glycémie post prandiale (après le repas), d’améliorer le transit grâce à leur pouvoir hygroscopique** (pouvoir hygroscopique = capacité à capter l’eau), et d’augmenter la sensation de satiété.

Une ration de légumes en accompagnement représente environs 250 g de fibres.
De plus, 450 gr de légumes ou de fruits contiennent 4.5 gr de protéines, 22.5 g de glucides, 180 mg de calcium, et 4.5 g de fer.
Les fruits et légumes frais sont les aliments qui contiennent le plus de vitamine C, les légumes verts sont riches en magnésium au un rôle anti stress.

Les protéines végétales sont fournies par les produits céréaliers, le pain et les légumes.

Une ration équilibrée comporte du pain et/ou des féculents à chaque repas, ainsi qu’une portion de légumes.

Le plan national nutrition santé (PNNS) recommande 5 portions de fruits et légumes par jour (ex. : 2 légumes verts et 3 fruits).
Privilégions les légumes de saison et si possible cultivés près de chez nous. Et si vraiment l’envie est trop forte, tournez vous vers les surgelés.

Quelques propositions faciles :

Le champignon

Parfum subtil, matière croquante, fondante, le champignon est envoutant ! En plus, il apporte une richesse minérale non négligeable.
L’ingrédient passe-partout et qui parfume !
On peut farcir les chapeaux et les cuire, ou les consommer crus en salade (Champignons de Paris) avec des préparations à base de fromage frais de chèvre ou de vache, mélangé à des fines herbes comme la ciboulette, la menthe ou l’estragon et des petits morceaux croquants de noix.

L’épinard

Il est craquant l’épinard ! Avec ses belles feuilles vert foncé, lisses et cloquées, son petit goût frais et sucré, il a tout pour nous séduire !

Période de consommation : d’octobre à mai
Bien choisir les feuilles d’épinards…
Plus les feuilles seront petites, plus elles seront sucrées. Plus elles seront grandes, plus elles seront charnues et faciles à nettoyer.
Les épinards frais doivent être consommés le plus tôt possible après leur achat. Ils se conservent au mieux deux jours dans le réfrigérateur.
Il est également possible de les congeler après les avoir blanchis une minute.

Les saveurs de l’Italie et de l’automne : Les feuilles d’épinards réduisent beaucoup à la cuisson et leur consistance devient fondante. On les trouve dans de nombreuses garnitures et farces, notamment des farces au fromage : tartes feuilletées chèvre/épinard, tomates farcies riz/épinard/parmesan.
Le goût sucré s’associe aux fromages forts. Ce mariage se retrouve dans les salades de jeunes pousses d’épinards, Gorgonzola, fourme d’Ambert ou Roquefort, accompagnées de fruits d’automne telles que des poires, des noix ou des pignons grillés.

Cru ou cuit, il aime le jambon fumé, le saumon et les crustacés. Par exemple, juste étuvés avec une petite noisette de beurre, les épinards accompagnent la truite aux amandes et les papillotes de poisson (saumon, filet de julienne…).

Les saveurs de l’Italie, bien nettoyer les feuilles d’épinards. Telle une salade, trempez rapidement les feuilles dans une bassine d’eau fraîche, puis rincez.
Certaines grandes feuilles auront besoin qu’on leur retire la côte centrale.

Le poireau

Le poireau est riche en minéraux divers et variés, en vitamines et en fibres. Bien entendu, pour en profiter au maximum, il faut manger le “blanc” et le “vert”.

Avec un apport calorique très faible, mais une teneur élevée en éléments nutritifs, le poireau permet d’en couvrir les besoins.
Ses propriétés diurétiques indéniables s’expliquent par la présence de glucides spécifiques, les fructosanes, et un rapport potassium/sodium élevé : le poireau facilite donc l’élimination rénale, particulièrement sous forme de bouillon.
Le poireau est riche en pro-vitamine A, en vitamines C et E, et en fibres. De ce fait, il régularise le fonctionnement intestinal.

Cuisson :
Le poireau peut être cuit à la vapeur (15 minutes) ou encore dans de l’eau frémissante salée. Il peut également être braisé avec du beurre ou un fond de bouillon. Il ne faut que 5 minutes pour le cuire en papillote.
Le poireau, comme l’ail et l’oignon, laisse échapper une forte odeur lorsqu’on le coupe.
Pour diminuer ce désagrément, on peut le faire cuire à découvert pour qu’un maximum de substance soufrée s’évapore. Mais attention au temps de cuisson car les vitamines sont sensibles à la chaleur !

Les très jeunes et tendres poireaux peuvent aussi se consommer crus, découpés en fines rondelles.

Le poireau parfume le vinaigre et l’huile. Il suffit de le laisser macérer pendant une dizaine de jours.

Les éléments d’un repas équilibré

Nouilles sautées au poulet

L’atout nutritionnel de notre recette équilibrée…

Un plat qui apporte tous les éléments d’un repas équilibré : des protéines, des glucides; des fibres, des vitamines et des minéraux.

Ingrédients pour 4 personnes

  • 2 filets de poulet
  • 100 g de nouilles chinoises de blé
  • 100 g de haricots verts frais
  • 12 tomates cerises
  • 2 poignées de pousses d’épinards
  • 1 botte de coriandre
  • 1 botte de ciboulette
  • 2 c. à café de sauce soja
  • 2 c. à café de sauce nuoc-mâm
  • 2 tablettes de bouillon de volaille
  • 1 pincée de piment d’Espelette
  • 3 c. à soupe d’huile d’olive
  • Sel, poivre…
  1. Faites cuire les haricots 5 min dans de l’eau bouillante salée. Égouttez.
  2. Faites cuire les nouilles selon les indications (environ 7 min) dans une grande casserole d’eau agrémentée du bouillon de volaille (réservez 2 à 3 c. à soupe de ce bouillon)
  3. Coupez le poulet en bandes, la ciboulettes en tronçon. Effeuillez la coriandre. Nettoyer, essorez les pousses d’épinards. Nettoyez, coupez les tomates en 2.
  4. Faites revenir le poulet dans une grande poêle avec l’huile. Ajoutez les haricots, les nouilles, la ciboulette. Mélangez et terminez par les pousses d’épinards, la coriandre, les tomates. Servez.

Les meilleures recettes reminéralisantes

Merlan aux petits légumes

L’atout Nutritionnel de notre recette reminéralisante…

Le poisson et les légumes de ce plat fournissent de nombreux minéraux (sélénium, magnésium, phosphore, fer) utiles au bon fonctionnement de l’organisme.

 

Ingrédients pour 4 personnes

  • 1 kg de merlan
  • 4 tomates
  • 1 oignon
  • 500 gr d’asperges
  • 200 g de haricots verts
  • 1 c. à c. de graines de carvi
  • 1 c. à c. de harissa
  • 1 petit bol d’herbes fraiches (ciboulette, persil, estragon…)
  • le jus de citron
  • 4 c. à s. d’huile d’olive
  • Sel, poivre
  1. Rincez et séchez le poisson.
  2. Lavez, coupez en rondelles les tomates. Épluchez les asperges, éliminez la base, ne gardez que les 2/3. coupez-les en 2 tronçons. Équeutez, rincez les haricots verts.
  3. Faire revenir les légumes et l’oignon 5 min dans l’huile d’olive. Ajoutez le carvi, la harissa, les herbes fraîches hachées. Salez, poivrez. Déposez le poisson dessus. Ajoutez 1/2 verre d’eau, le jus de citron. Couvrez.
  4. Faites mijoter à feu doux 20 à 25 min. Servez bien chaud.

Dehors les toxines

Ça y est, les fêtes sont derrière nous.

on en a bien profité, mais les coupes de champagnes et les petits fours, forcément, cela se voit, et notre jean préféré fait la tête. une cure s’impose, pour éliminer nos toxines !

Anathéa Minceur à la rescousse !

Dans cet article, pas questions de jeûne ou de mono-diète. Durant une à deux semaines, on régénère sans déséquilibre ni frustration, avec des recettes faciles et des aliments de saisons. Le seul but, se débarrasser des toxines.

On mise sur les fruits et les légumes, sources de vitamines.

Ils favorisent l’élimination des déchets. Poissons, viandes maigres (dinde, poulet) et cuissons douces remplacent les viandes rouges et les graisses cuites. Évitez les produits salés, sucrés (oui, oui, on peut y arriver) et raffinés (pain blanc, riz blanc…) au profit d’aliments complets.

On n’oublie pas l’eau, et on boit 1,5 litre d’eau minimum…

…ou de la  tisane non sucrée, par jour. Et surtout, bougez, vivez. Marche active, yoga, piscine…c’est aussi cela la détox. Au final, la balance retrouve le sourire, et nous aussi…

Nos astuces :

  • Du citron pour stimuler le foie (le matin avec de l’eau chaude).
  • Ce concocté de plantes : Algue, Ananas, Thé vert, Chiendent, Frêne, Pissenlit, Reine des Prés,  Bouleau, Papaye,  Guarana, Chicorée, pour soulager les reins, éliminer, et nettoyer !
  • Autre aliment à privilégier : le riz. Grâce à son taux de potassium élevé, il stimule l’élimination  des toxines.
  • Des bains au sel de magnésium pour transpirer.

Oui, Mission Accomplie !

Les toxines, dehors !

Comment conserver sa ligne pendant les fêtes

Comment ne pas mettre en péril tous les efforts des mois passés ? Choisissez les bon aliments et faîtes un peu attention.

Mes conseils :

L’apéritif :

Il est souvent composé de toasts, de chips, de biscuits salés, de petits fours en pâte feuilletée, le tout accompagné d’alcool, de vin ou de cocktails sucrés.
Préférez les alcools à moins de 14 °, tels que le vin blanc (avec un peu de crème de cassis si vous aimez), le champagne brut, ou pourquoi pas un verre d’un bon vin rouge.
Vous pouvez également profiter de votre apéritif avec un jus de fruit glacé, ou un bon jus de tomate épicé (selon les goûts)
Ne buvez pas le ventre vide, un morceau de pain avant fera très bien l’affaire.
Pour accompagner vos cocktails, pensez aux crudités : carotte, chou fleur, tomate cerise, poivron, branche de céleri, courgette, avec sauce version légère : fromage blanc ou yaourt, dés de concombre et fines herbes fraîches, sel, poivre, et selon son goût, ajoutez du curry par exemple. Vous pouvez également présenter une mayonnaise allégée en y ajoutant un peu de ketchup, elle accompagnera très bien les tomates et les poivrons.
Les toasts garnis de caviar ou d’œufs de lump, ne sont pas gras, mais juste un peu salés, cela vous fera boire (un peu plus d’eau, cela va de soi !)

L’entrée :

Les mets classiques peuvent tout à fait être compatibles avec le maintien de votre ligne.
Langouste, crabe, crevettes, homard… sont très pauvres en graisses et apportent des protéines. Penser toujours à des sauces légères en accompagnement, tels que du fromage blanc agrémenté d’épices et d’herbes fraîches, avec un filet de citron.
Et bien sûr, ne passez pas à côté des huîtres, elles sont pauvres en graisses et riches en vitamines et en sels minéraux, et si vous y ajoutez un jus de citron pressé, vous aurez un apport de vitamine C en plus, non négligeable et qui va vous permettre de tenir jusqu’au bout de la nuit.
Le saumon fumé est un poisson riche en acides gras insaturés de type oméga 3. Les acides gras omégas 3 sont nécessaires au développement et au bon fonctionnement du système nerveux et sont protecteurs du system cardio-vasculaire. Il est donc conseillé, mais en quantité limitée.
Le foie gras, de même, apporte beaucoup d’acides gras insaturés, mais une quantité de 40 gr à 50 gr par personne suffira largement.

Le plat principal :

Quoi de plus classique que la dinde aux marrons de Noël qui a toute sa place dans un repas « léger ». La volaille est une viande maigre. Si vous décidez de la farcir, préférez un mélange de haché de veau et de bœuf, accompagné modérément de marrons cuits qui réveilleront vos papilles. (les marrons ont une valeur énergétique de 133 kcal / 100gr, la pomme de terre de 90 kcal / 100 gr.) Il ne faut jamais oublier les féculents car les glucides lents sont indispensables à notre métabolisme et constituent, avec les lipides, une source majoritaire d’énergie. Ils sont le carburant de l’organisme.)
Le gibier est une viande très maigre, riche en protéines et très digeste. Si vous n’abusez pas de la sauce et si vous accompagnez la viande de pâtes nature, de chou rouge et pourquoi pas d’une demi poire cuite ou demi pomme garnie d’airelles. Là vous aurez un plat équilibré et léger.
La fondue traditionnelle se fait dans un bain d’huile. On y fait cuire toutes sortes de viandes et on accompagne souvent cela de sauces à base de mayonnaise (tartare, cocktail, béarnaise, andalouse…). Légumes et féculents font souvent défaut.
Pour en faire un plat plus léger, je vous invite à consulter la recette de la fondue au vin blanc ou au vin rouge et les recettes de sauces allégées.
Faites attention aux quantités de viande ingérées et pensez à les accompagner de pommes de terre nature (conserver la peau), de riz (thaï, basmati, ou 3 riz), et n’oubliez pas les légumes, qui donneront de la couleur à vos plats : haricots verts, panais, endives, poireaux, salsifis, courges à index glycémique bas, donc à privilégier).

Les boissons à table :

Le vin est souvent présent à table lors des repas de fêtes. Limitez vous à un ou deux verres de bon vin et ne faites pas de mélanges.
Entre deux gorgées, buvez de l’eau plate ou légèrement pétillante. Cela ne peut vous faire que du bien.

Et là, le péché mignon de certains d’entre vous, le dessert :

La traditionnelle bûche, que ce soit à Noël ou le Jour de l’an, on ne passe pas à travers, vous le savez. Les bûches à la crème au beurre, et qui quelques fois contiennent de l’alcool, sont de vrais bombes « caloriques », alors optez pour les bûches à base de mousses de fruits, ce qui est beaucoup plus digeste et moins gras, vous apprécierez tout autant !!!
Conseil, quelques soit le dessert choisi, évitez les sabayons, les chantilly, les crèmes au beurre !!!
Le café, de préférence sans sucre, mais pour ceux qui le désirent, une sucrette d’édulcorant, avec un nuage de lait, demi écrémé de préférence.
Les pralines sont de la partie, ne vous privez pas, mais pas plus de 2 pièces.

Le plus :

Préparez vous quelques jours avant les fêtes : Mangez léger, buvez beaucoup d’eau, consommez des viandes grillées, des légumes ou des potages qui sont des sources de fibres et de vitamines.
Évitez les plats en sauces, mangez des féculents à chaque repas, pour être rassasié et éviter les grignotages.
Faites de longues promenades, et buvez des infusions sans sucres pour permettre l’élimination des toxines.

Les meilleures recettes rassasiantes

Poulet aux Amandes

L’atout Nutritionnel de notre recette rassasiante…

le poulet apporte des protéines qui favorisent la satiété, les amandes sont riches en fibres qui entrainent un rapide effet rassasiant.

Les amandes normalisent aussi le transit intestinal pour une bonne digestion.

Ingrédients pour 4 personnes

  • 400 g de blancs de poulet
  • 12 champignons noirs
  • 12 carottes
  • 12 pousses de bambou
  • 2 oignons
  • 2 gousses d’ail
  • 200 gr d’amandes mondées
  • 1 c. à c. de muscade en poudre
  • 1 c. à c. de coriandre en poudre
  • 4 c. à s. de sauge soja
  • 2 c. à s. d’huile végétale
  • Sel, poivre
  1. Faites tremper les champignons 30 min dans de l’eau tiède. Coupez le poulet en lanières. Épluchez, coupez les carottes et les pousses de bambou en bâtonnets. Épluchez, écrasez l’ail. Épluchez, hachez les oignons.
  2. Faites griller les amandes à feu moyen 3 min. Retirez-les. Versez l’huile dans la poêle, faites-y revenir 3 min les carottes, les oignons, l’ail. Ajoutez le poulet, laissez dorer 4 min. Ajoutez les pousses de bambou, les champignons, les épices, les amandes, la sauce soja. Salez, poivrez.
  3. Baissez le feu, laissez cuire 10 min en remuant régulièrement. Servez chaud accompagné de riz blanc.

Équilibre des sucres

EQUILIBRE DES SUCRES POUR MAINTENIR UNE GLYCÉMIE NORMALE

Le chrome :

Le chrome est un oligo-élément essentiel qui joue un rôle important dans le métabolisme général et plus particulièrement dans la transformation et l’utilisation des sucres.

Il participe à la régulation des taux de cholestérol et de triglycérides.

Le chrome est indispensable à un fonctionnement normal du métabolisme des graisses et des sucres.

Il est utile aux personnes qui consomment trop de sucre (mauvais équilibre des sucres) et il aura pour effet de diminuer les fringales sucrées lors d’un régime amincissant.

Il donne de très bons résultats en synergie avec le thé vert, pour activer la dépense en énergie, brûler les calories et, de ce fait, vous permettre de perdre quelques kilos.

Vous trouverez ces ingrédients dans notre complément alimentaire “Svelt Activ”.

sa formule complète vous permettra d’affiner votre silhouette en cas de surcharge pondérale et de rétention d’eau,  et vous aider également au maintien d’une glycémie normale.

Scroll to top